Envie de participer ?

Reporter: Slimane

Ça y est ! C'est le retour des compétitions ! Après plus d'un an de régime sec, on y est enfin.

Difficile à croire, hein Jimmy ?

Ah c'est bon de retrouver ses petites habitudes : Odile qui pilote la longueur avec son bob, aidée par Carine et Sylvie à la mesure… bref, du classique d'avant. La dernière compétition pour les benjamins / minimes était la finale départementale en salle à Eaubonne en mars 2020, une semaine avant l'arrêt total de tout….

Bon, on ne va pas se mentir, c'est pas encore "fou-fou". Un stade sans public, quelques inscrits dans chaque catégorie, un temps pas dingue pour un mois de mai… on n 'est pas super nombreux… Mais c'est un bon début tout de même ! Et puis, il faut voir le côté positif : les séries s'exécutent à une vitesse supersonique.

A la longueur, on sent que les marques et la technique ne sont pas très assurées et ce n'est pas Séréna qui dira le contraire : difficile de retrouver des sensations après aussi longtemps sans sentir cette saveur si particulière de la confrontation à autrui , cette petite sensation dans le ventre, qui peut, selon les individus vous bloquer ou vous transcender. Mais bon, comme dirait Jimmy, à cet âge-là, sur un malentendu, on peut battre son record perso même sans entraînement particulier (n'est-ce pas Théo ?).

Et puis côté benjamin, le changement de catégorie qui s'est opéré en novembre dernier fait que l'écart entre les Be1 et les Be2 est très important (idem pour Mi1 et Mi2). C'est ainsi que Romain malgré une belle course se retrouve loin des tous premiers qui manifestement sont plus âgés que lui : difficile retour à la réalité quand on est habitué à jouer les premiers rôles. Mais le travail et la persévérance vont payer, Romain ! La preuve : Lamia qui à l'issue d'une course intelligente et courageuse obtient une très prometteuse 3ème place.

Certain que Laurent aura été fier de ses "protégés" qui ont appliqué tous ses conseils.

D'ailleurs, il a suivi toutes les courses et encouragé tous les membres de son groupe au fil de la journée, affrontant comme nous tous les averses diluviennes qui n'ont cessé de s'abattre sur le stade.

Jimmy ne sait plus où donner de la tête : avance d'un pied, recul d'un 1/2 pied, "la course d'élan c'est pam…pam…pam-pam-pam-pam-PAAAM !" ; évident, non ? ☺

Puis c'est le tour des grands, les sprinters, le groupe vitesse : ils sont venus, ils sont tous là, même ceux qu'on n'attendait pas (coucou Antonin, sympa de te revoir !) - "Et toi Vincent tu ne sautes pas aujourd'hui ? Ah la blessure…". Bref, toute une équipe bien solidaire … Qui a dit que l'athlétisme était un sport individuel ?

Là, y'a pas à dire, y'a du niveau au SOH : à chaque fois, ce sont les premières places qui sont visées par nos athlètes. Ceux qui n'ont pas l'habitude sont impressionnés. Etonnant tout de même de les voir courir à l'opposé du sens habituel, soi-disant à cause du vent… On peut dire que ça n'a pas aidé à tenir le timing fièrement affiché près de la table d'inscription : 1h de retard à l'annonce du 400m !

400 m où l'on retrouve notre ami Valentin qui accomplit une course sensationnelle au cour de laquelle il tient la tête pendant 350m : impressionnant ! Sûr que Laurent aura apprécié.

Enfin, c'est notre tour ! Bon, à part coach Séb, nous sommes les touristes de la partie. Ah oui, il y a Baptiste aussi, jeune cadet complètement ignorant de la distance dans laquelle il s'est engagé : "c'est où le départ ? Combien de tour il faut faire ? C'est combien le temps qu'il faut faire ?". Ah qu'il est bon ce petit moment où la course n'a pas encore commencé et qu'il s'imagine qu'il va devoir s'employer pour nous suivre… Jusqu'aux premiers 300m où là, il n'est plus question de faire illusion et que notre véritable valeur se révèle au grand jour : le demi-fond n'est pas notre tasse de thé à Marathon-Marc, Almighty Seb et moi. Mais que ne ferait-on pas pour représenter notre club ? Une mention spéciale pour Emmanuelle et sa joie de vivre, seule représentante du groupe "Licorne". Que c'est amusant de "sortir de sa zone de confort", hein coach ?

Au final, à l'heure de la réouverture des terrasses, tournée générale de records persos !!!! (facile, on n'avait aucune référence sur cette distance ☺ ).

Merci à tous ceux qui ont participé, aux entraîneurs Laurent et Jimmy qui sont restés jusqu’à la fin pour coacher tout le monde, ceux qui nous ont soutenu jusqu'au bout (François, Laurent, Carine et Julien)  et au club du Vésinet qui a organisé ce meeting.

Slimane


Commentaires

Sébastien DESMOTS le jeudi 03 juin à 12:14

Bravo au SOH, beaucoup de présent(e)s à cette compétiton.

Merci beaucoup pour l'article complet qui nous fait vivre (ou revivre) l'évènement :)

Nico-T le lundi 31 mai à 21:31

Merci Slimane ! C'est sûr la piste, c'est un autre monde ! Mais c'est vrai aussi que cette variété d'épreuves entre la piste, la route, le trail, le tri, la rando etc...c'est génial car ça nous ouvre tout plein d'horizons nouveaux !!! On ne s'ennuie jamais ! Vive le SOH !

Denis MOURIGAL le samedi 29 mai à 21:27

Sympa ce compte rendu ..merci de nous avoir fait participer...au sec...et bravo à toutes et tous tant les sportifs que les entraîneurs et bénévoles 

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.